Life UPDATE / Master, reprise du blog, envies…

Ça fait longtemps que l’on ne s’est pas retrouvé en tête à tête. Comme tu l’as surement compris, j’avais besoin d’une grande pause

La fin de l’année 2019 (#GrèvesTime) et toute l’année 2020 (#CovidYear) n’ont pas été simple (comme vous le savez… J’ai eu un manque de temps, d’envies, d’autres choses à privilégier et surtout un énorme manque de motivation. C’est parti pour ce life update.

Commençons par le commencement. Mon dernier vrai article date du 24 Novembre 2019 (excepté l’article Aujourd’hui, dear Blog… ♡ dans lequel j’explique mon absence). 

Début Décembre 2019, les grèves parisiennes deviennent mon quotidien. Du Lundi au Mercredi, je me lève à 4h30 car je commence à 6h à l’autre bout de Paris. Comme prendre trois RER en période de grèves n’est pas une bonne idée, il faut bien que j’y ailles en voiture et que j’évite les embouteillages du périph. La première semaine, ça va. Puis c’est de plus en plus dur.

Le Jeudi et Vendredi, je ne peux pas éviter les grèves, ma licence étant dans le 13ème arrondissement. Et là, c’est le drame. Je pars le matin à 7h pour commencer à 9h30 (et encore parfois je suis en retard…). Le RER fonctionne très peu, ma ligne de métro ne fonctionne pas, il y’a énormément de monde et je pense que je vais finir par mourir sous Roger qui va m’écraser contre la porte. Bref, ma journée se passe et le soir je mets trois heures pour rentrer.

Autant vous dire qu’avec une semaine comme ça, je ne pense pas à écrire. Je n’ai même pas envie de fêter Noël parce que l’avent 2019 était nul. Pourtant, j’avais prévu une série Noël (qui sortira en 2020 du coup) mais je n’ai pas vraiment le temps.

 En Janvier comme en Février, ce n’est pas mieux, je dois tout enchainer. Grèves, Projets étudiants, Mémoire, cours, travail… Je m’octrois une semaine de pause (à la montagne où je suis occupée à profiter de cette semaine off).

En Mars, je débute par deux semaines de compétitions avec mes cours, où je fais partie des finalistes. Et puis après, la covid décide de se pointer et de foutre en l’air ma fin d’année scolaire. D’accord, j’arrête de me plaindre parce que pour être totalement honnête, j’ai passé un super confinement pendant deux mois. J’ai pu prendre du temps pour retrouver ma famille, pour profiter de mon jardin (merci météo, j’avais oublié qu’il était aussi beau !), écrire mon mémoire universitaire. Etant dans le milieu bancaire, je n’ai jamais arrêté de travailler ni de suivre mes cours. J’ai donc eu chaque jour des occupations.

Mi-Mai, le confinement est levé. Mais je dois bien avouer que je ne sors pas, sauf pour aller voir mon copain. Je continue les cours et l’alternance à distance. Jusqu’à mi-juin, où j’achève mon mémoire et je le présente. Je termine mon année scolaire début Juillet sans aucune alternance pour commencer mon master en Septembre. Je trouve enfin une alternance, au sein du Groupement des Mousquetaires ce qui me permet de faire ma rupture de contrat et de pouvoir me tourner vers de nouveaux projets.

De mi-juillet à Mi-Aout, je pars en vacances. Une fois avec ma famille, la deuxième avec mon copain. Je me repose, je m’éclate, je vis des moments inoubliables. Je ne pense même plus à écrire ou même partager sur Instagram. Puis arrive Septembre. 

En Septembre, je fais ma rentrée en Master Média et au sein du Groupement. Je me sens bien, apaisée, je m’adapte facilement à mon nouveau rythme de vie. J’ai donc le temps de me poser et, qui sais, peut-être même de commencer un nouveau chantier…

Mi-septembre, je décide de refondre mon blog. Entièrement. Nouveau design, beaucoup plus travaillé, assemblé à une nouvelle couleur, rose poudrée. Je veux aussi que la ligne directrice de mon blog change. Pour être totalement transparente, je ne pense pas continuer ce blog avec le même rythme qu’avant. J’aimerais y mettre plus de spontanéité, y écrire sur des sujets vastes, sur mes pensées, sur mes aspirations. Plus uniquement sur de la beauté et du lifestyle. Le rythme d’un article par semaine est une mascarade car je ne tiens jamais. Alors aujourd’hui, on change les règles. Je publierais un article quand j’aurais envie de le faire, sur un sujet qui me plait vraiment.

Je ne sais pas où je vais, où cette aventure va nous mener. Mais je reste persuadée que ce blog est mon trésor et que je dois continuer à partager mes histoires tant que j’en ai envie.

A très vite !

Romane

Aujourd’hui, dear Blog… ♡

Hello my little love,

Aujourd’hui j’écris ses lignes après des mois d’absence. Tout va très bien, rassure-toi, je vis tout simplement à 100 à l’heure depuis Novembre dernier.

Aujourd’hui j’avais besoin de te parler. Aujourd’hui est une date un peu spéciale pour nous : ça fait 6 ans que l’on partage une belle aventure. Toi, moi, nos lecteurs. Tout le monde nous a vu grandir au fil de l’eau, ensemble. 6 ans jour pour jour que j’ai publié mon premier article. Puis mon dixième. Puis mon cinquième. Puis mon centième. Et aujourd’hui, petit blog, nous en sommes à plus de 275 articles publiés. Nous sommes aussi a plus de 20 675 vues et 204 commentaires.

Aujourd’hui, je prends conscience à quel point nous avons changé. Moi d’une part, tu t’en doutes, je ne suis plus l’adolescente de 14 ans que j’étais. Je n’ai plus les mêmes envies, le même caractère, et le même temps a t’accorder. Aujourd’hui, je suis une jeune étudiante de 20 ans qui dois gérer une double vie professionnelle, avec mes cours, mon alternance, mon mémoire, mon futur mastère… mais aussi personnelle avec ma famille, des amis, un copain… tout ça en plus de toi !

Aujourd’hui, j’aspire a tellement de choses. Découvrir notre monde, découvrir de nouvelle choses, de nouvelles cultures, voyager, comprendre, apprendre… Toi aussi, tu as évolué. Peu à peu, tu n’étais plus uniquement un blog beauté et maquillage. Non, tu es devenu plus. Bien plus. Tellement plus. Tu m’as aidé pour mes écoles, pour mes stages, pour mon alternance, pour ma vie en général. Quand j’en avais besoin, c’était si simple d’ouvrir mon ordinateur et d’écrire. Avec toi, tout a toujours été simple. Parfois, tu m’as vu rire en regardant certains commentaires ou en écrivant certains articles. Parfois tu m’as vu mélancolique ou nostalgique. Parfois, j’étais triste. Mais j’ai toujours cette envie d’écrire, de t’entretenir.

Aujourd’hui, j’ai réalisé quelque chose d’important. Tu sais, pendant un temps, j’aurais aimé que ce blog soit reconnu à l’international. Moi aussi, je voulais cette vie de Youtubeuse et blogueuse beauté avec leurs voyages presse, leurs articles formidables, leurs vies « parfaites » (no judge, j’avais 15 ans). Je me forçais à écrire, pour voir le nombre d’abonnés augmenter. Mais au fur et à mesure, j’ai compris que ce n’était pas ce que je voulais pour toi. En réalité, tu as toujours été mon petit secret. Non pas parce que j’ai honte de toi, bien au contraire. Mais parce que je pouvais écrire à cœur ouvert, parler de tous les sujets qui me plaisait, sans aucuns jugements. Aujourd’hui, ma famille, mes collègues, mes amis et même mon école te lisent. Et je dois bien avouer que je me sens peut-être un peu moins libre. Une sorte de poids c’est instauré, m’obligeant à ne plus être totalement moi-même dans les articles. Je n’osais pas forcément parler de certains sujets de peur qu’ils soient lus par mon entourage.

Mais aujourd’hui, je ne veux plus de ça. Je veux que nos abonnés te lisent parce que le contenu les intéresse vraiment, pour ce que l’on est et pense. Je veux qu’ils te lisent en prennent autant de plaisir que j’en prends à écrire. Je veux pouvoir écrire quand j’en ai envie ou besoin, sans heures ni jours fixent, tout en restant à 2 articles minimums par mois.

Aujourd’hui, je veux pouvoir parler de tous les sujets librement. Sans accorder aucune importance au jugement. En donnant mon avis, mes ressentis. Je veux que les sujets de ses articles qui me prennent parfois des heures soient intéressants tout en restant fidèle à ce que je suis. Bien sûr, je continuerais certains articles beauté, mode et lifestyle comme avant, parce que j’aime ça. Mais je veux mélanger ces sujets à d’autres, plus profonds qui me tienne à cœur.

Aujourd’hui, je pense à demain. C’est là qu’est notre futur. Je ne compte pas t’abandonner, bien au contraire. Je souhaite te continuer encore et encore, dans toutes les étapes de ma vie. Je vais évoluer, c’est certain. Mais tu évolueras avec moi. Ensemble.

Aujourd’hui, je ressens le besoin de faire une vraie pause. Alors en attendant,

 » My dear, happy birthday. « 

 

Prend soin de toi, je reviens dans quelques mois…